Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Nikon présente le D600

Beaucoup moins visible que sa soeur Canon, la firme Nikon n’en est pas moins innovante sur le domaine de la vidéo. Certains y trouvent d’ailleurs plus de qualités qu’aux reflex de la marque concurrente. Cela n’empêche que Nikon présente sans cesse de nouveaux boîtiers aux capacités très intéressantes pour l’usage en photocam. Cette fois-ci, le constructeur a emboîté le pas à Canon et nous présente son Nikon D600 un full-frame d’entrée de gamme.

Ainsi le Nikon D600 se veut être une version allégée du D600 avec un capteur moins précis. 24 millions de pixels tout de même contre les 36 du D800, cela permettra peut-être de régler quelques problèmes d’aliasing et de moiré présents sur le D800. À noter la possibilité de switcher entre un format Full-Frame ou Super 35 en tournage (utiliser qu’une partie du capteur pour la vidéo). Le codec reste malheureusement limité à un H264 à 24Mb/s (similaire à l’AVCHD) mais propose une sortie HDMI non compressée qui permet alors l’enregistrement sur des boîtiers type ATOMOS ou Blackmagic.

Le D600 propose un Auto-focus 39 collimateurs permanent en vidéo (AF-f) avec possibilité d’utiliser aussi un mode Autofocus ponctuel (AF-S) pendant l’enregistrement. Ce dernier se fait sur des cartes SD, jusqu’à 2 simultanément. Enfin le boîtier regorge de petites surprises comme le pilotage par smartphone en option ou un mode timelapse.

Le prix annoncé est de 2099€ nu pour une disponibilité immédiate.