Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

On souffle enfin chez RED, les ventilateurs deviennent silencieux.

Quiconque a déjà tourné avec une Red EPIC ou une Scarlet a pu s’en rendre compte. Impossible pour l’électro de faire une sieste pendant la prise de vue tant la caméra fait du bruit. Car pour éviter la surchauffe qu’entraîne l’enregistrement d’images Ultra Haute Résolution en RAW, les ventilateurs sont obligés de tourner à une vitesse telle que l’on pourrait croire que ce petit boîtier noir est en fait un aspirateur. Outre les problèmes de l’électro, il s’agit surtout d’un problème pour la prise de son, surtout en espace restreint. Tendez l’oreille sur vimeo, sur des projets en RED mixés par un cul de jatte, vous entendrez parfois le souffle de la caméra.

Mais à chaque problème vient sa solution puisque RED a annoncé récemment avoir développé un nouvel algorithme de régulation de vitesse des ventilateurs, permettant donc de réduire la portée sonore de la caméra de 26dB-A. En résumé Alors que l’utilisation des ventilateurs se faisait auparavant ponctuellement, lors de l’atteinte d’une certaine température, elle sera désormais progressive dès l’enregistrement des rushes. Un premier pallier sera atteint dès que 3 minutes d’enregistrement seront atteintes, et augmentera sensiblement par pallier jusqu’à atteindre son maximum autour de 25dB-A à 8 minutes d’enregistrement (contre les valeurs approximatives de 50 à 55dB-A auparavant). Si la solution n’est pas en soi une révolution technologique, elle devrait enfin soulager les migraines des ingénieurs du son.

En outre, Red a annoncé qu’ils travaillaient sur de nouveaux systèmes de ventilation pour le sommet et l’avant de leur caméras. Mais si la mise à jour pour l’algorithme sera gratuite, l’ajout de ces nouveaux ventilateurs modulaire sera lui payant. Ils devraient toutefois ne pas être aussi bruyants. La réponse dans quelques jours puisque des prototypes des nouveaux modules de ventilation seront visibles au NAB dans une semaine.