Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Pour contrer la Canon EOS Cinema (et autres), Sony passe à l’attaque.

Lors de sa conférence au NAB, SONY a pu continuer à marquer sa volonté de plonger de plein pied dans l’univers de la Ultra Haute Définition. Après avoir dévoilé les F5 et F55 plus tôt cette année, puis des téléviseurs 4K à des prix agressifs face à la concurrence, Sony en a donc profité pour regarder toujours un peu plus loin dans le futur. C’est ainsi donc que la firme nippone présente ce qui semblerait être sa future solution maison de cinéma pour indépendants.

Beaucoup parlent d’une réponse à la gamme EOS Cinéma de chez Canon, il faut avouer que la stratégie engendrée semble être la même. Dans les deux prototypes présentés à Las Vegas, l’un d’eux était un appareil photo capable de filmer en 4K, et l’autre était une camera digitale ultra compacte. Au dessus d’eux, une rangée d’optiques, dont deux destinées au cinéma, un 20mm et un 135mm.

Concrètement qu’est ce que cela veut dire? Que Sony, qui a su avoir les faveurs des vidéastes indépendants il y a quelques années, sent qu’elle a perdu la majorité d’un marché non négligeable et qu’elle a pris du retard. Son boîtier a99, qui a pourtant de bons atouts, n’a pas su séduire un public centré majoritairement sur les solutions proposées par Canon, Nikon, Blackmagic et Panasonic. En présentant un réflex haut de gamme, dotée d’une monture rappelant fort la Postive Lock (PL), filmant en 4K, elle vient se placer directement face au 1DC de Canon qui semble rencontrer un franc succès. En présentant une camera digitale minimaliste, elle s’attaque au secteur en expansion qu’a su grappiller Blackmagic avec sa BMCC. C’est donc un combat sur tous les fronts que semble vouloir mener SONY proposant ainsi maintenant une très large gamme de produits vidéos couvrant tous les besoins des consommateurs qu’ils soient novices, amateurs, confirmés, ou professionnels, petits budgets et grands budgets

De plus, en plus de ces nouveautés logicielles, rappelons que SONY a été le premier à proposer un codec 4K : le XAVC dont une déclinaison grand public a été dévoilée : le XAVC-S. Concrètement SONY passe le message : vous n’avez plus besoin de courir les revendeurs différents pour profiter de vos contenus UHD. SONY s’occupe de tout puisque de la création (caméra, optiques) à la diffusion chez vous (Media Center et Téléviseurs), la firme a un produit adapté.

C’est rusé mais il faudra cependant attendre un moment avant de découvrir les versions finales de ces deux prototypes, en espérant que d’ici là, à la vitesse où vont les choses, ils ne soient pas déjà obsolètes.

category: