Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Anamorphics Lovers voilà le ARRI/ZEISS 100mm T1.9!

L’anamorphique connaît un regain d’intérêt indéniable ces derniers temps. On peut imputer la responsabilité à certains réalisateurs palmés ou à d’autres prétendant pouvoir poursuivre la plus grande oeuvre de SF de l’histoire du cinéma (Oh oui! Allez-y indignez vous! Stéphane Hessel sera content!), il n’empêche. C’est bel et bien là. De son côté SLR Magic semble travailler activement sur unprototype d’objectif (ou plutôt de complément d’objectifs), d’un autre Letus35 profite de l’IBC pour présenter son adaptateur anamorphique. Et sinon rappelez-vous, ARRI et ZEISS avaient en développement une série de 7 optiques fixes anamorphiques spécialement conçues pour une utilisation en cinéma numérique.

Sur l’IBC, un exemplaire du 100mm T1.9 était à disposition des utilisateurs, soulignant l’officialisation de sa disponibilité. Ainsi petit à petit, la gamme s’étoffe si bien que d’ici le printemps 2014, les 7 optiques devraient être disponibles à la vente ou à la location. Il va sans dire qu’à l’exception des objectifs Panavision G, vous aurez du mal à trouver ailleurs des objectifs d’une qualité supérieure ou équivalente, tant dans le rendu que dans le maniement.

Si la folie de l’anamorphique ne m’a pas atteint, les résultats obtenus avec les prototypes SLR Magic ou Letus ne m’ont pas beaucoup plus convaincus. Quelques productions tournées avec un Iscorama ont réveillé un peu mon intérêt, les Panavision G m’ont agréablement surpris sans susciter mon enthousiasme. En revanche, le rendu des images ci-dessous, particulièrement sur les visages m’a carrément botté! Ce n’est encore une fois qu’une question de goût, mais si un objectif peut me faire sauter le pas de l’anamorphique à priori, ce serait bien un de cette gamme là…