Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Un Panasonic Varicam 4K pour 2014.

Trop tard? C’est un peu ce que l’on peut être tenté de penser face à l’annonce de Panasonic à l’IBC 2013 d’Amsterdam. La firme a en effet annoncé faire une priorité de la conception d’un camescope Varicam 4K. 

Alors que les autres constructeurs ont déjà présenté leurs modèles compatibles 4K, Panasonic est resté très silencieux sur l’arrivée de la Ultra-HD sur le marché. Malgré quelques annonces depuis le NAB 2012 (où ce Varicam 4K a été évoqué pour la première fois), la société n’a jamais montré un enthousiasme débordant pour ces nouvelles résolutions. Il faut dire que Panasonic possède des parts de marché importantes dans le milieu du broadcast, moins dans celui de la fiction (si on met de côté le GH3 et l’AGF100). Par conséquent et de l’aveu du constructeur la nécessité de présenter un produit 4K n’a pas été forte puisque « la demande en 4K n’est pas encore présente ». Toujours selon la firme, il n’est pas utile de présenter un produit, si celui-ci n’a aucun écho dans le reste de la chaîne de production. La diffusion de contenus 4K à la télévision n’étant quand même pas imminente, Panasonic préfère réfléchir à des solutions professionnelles et efficaces pour des workflows 4K, ce en passant par l’optimisation de ses produits et techniques (notamment le nouveau codec AVC Ultra optimisé pour la UHD).

En résulte ce camescope dont on ne sait presque rien sinon qu’il intégrera un capteur Super 35 Haute sensibilité, une plage dynamique et un gamut étendus et supportera les Log. Le camescope enregistrera en AVC-Ultra, issu des dernières innovations en matière de codec haute résolution chez Panasonic, à des cadences atteignant 120fps. Il y a fort à parier que cet enregistrement se fera sur les nouvelles cartes Ultra P2, présentée à l’IBC. Il s’agit de cartes similaires aux cartes traditionnelles P2 avec une interface PCIe améliorée pour permettre des taux de transfert rapides. Le prototype montré d’abord au NAB puis à IBC montre une caméra sur lequel on peut fixer différents « blocs »