Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Ibelux HanDeVision lance l’objectif hybride le plus rapide au monde (40mm f/0,85)

C’est une belle performance dans le monde des objectifs qui nous arrive tout droit d’un partenariat sino-allemand aujourd’hui. Transvision Photographic Equipment co. Ltd (Shangai) et IB/E OPTICS GmbH (Bavière/Allemagne) se sont associer pour proposer aujourd’hui l’objectif à ce jour le plus rapide au monde, disponible pour les appareils hybrides.

Sans faire de suspens plus longtemps, il s’agit d’un objectif 40mm à ouverture maximale de F/0,85. Prévu pour les systèmes Sony NEX, Fuji X, Canon EOS M et Micro 4/3 MFT, l’objectif devrait être disponible dès février pour un prix tournant autour de 2000$. L’accent lors du développement de l’objectif a été mis sur la qualité optique lié à une construction solide, pour un objectif professionnel solide qui accompagne toute une carrière. Mais pour le coup, l’objectif serait assez lourd (1,2kg – information à confirmer), mais rien d’étonnant pour un objectif embarquant 10 éléments en 8 groupes. Doté d’un iris à 10 lames, les bokeh de l’objectifs sont assez plaisants et donnent une image assez douce, mais dotée de peu d’aberrations chromatiques. L’objectif serait ainsi pleinement compatible avec des images 4K.

L’objectif devrait donc être un must lors de l’arrivée des premiers boîtiers vidéos 4K. À noter que l’objectif offre une couverture allant jusqu’à des formats APS-C. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, la tendance des capteurs a tendance à s’agrandir dans les boîtiers hybrides. Ce n’est cependant toujours pas assez pour le confier à un Sony A7R. Reste à voir si les performances annoncées de ce poids-lourd se vérifieront en pratique.

À noter que HandeVision ne compta pas s’arrêter en si bon chemin. Un téléobjectif du nom de IBECAT à haute résolution, un tilt-shift et un pancake sont dans les cartons. Tous prévus pour être compatibles avec les boîtiers hybrides Full-Frame. Ca donne envie d’en voir plus.