Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Ajouter de la flexibilité à son workflow : les produits magiques de G-Technology.

On continue notre percée dans le stockage avec mon deuxième véritable coup de coeur de l’année. Une marque qui n’en a pas fini de grimper et de se faire connaître et qui risque fort de s’imposer comme un des leaders du marché. Il s’agit de G-Technology.

Sur l’ensemble de la gamme de produit, elle condense tout ce que j’ai toujours voulu avoir avec moi pour travailler. Si je connaissais déjà auparavant les disques externes USB3.0 et FireWire G-Drive, G-Drive mini et G-Drive mobile, qui présentent une fiabilité et une solidité plutôt remarquables, je ne m’étais jamais penché plus en détail sur le reste de la gamme.

G-Technology propose ainsi plusieurs solutions RAID destinées aux particuliers ou aux entreprises. J’avais une mauvaise expérience des petits RAID portables, jamais assez performants, jamais assez rapides. Mais je dois quand même admettre que ces solutions là sont quand même de haute volée. Il ne faut pas se faire d’illusions seul le GRaid Thunderbolt aura les débits nécessaires pour un travail vidéo en Full-HD, mais les autres solutions offrent un taux de réponse supérieur aux solutions que j’ai pu tester jusqu’alors. Pour de la sécurisation de données sur un tournage, ou un projet en mobilité, je les trouve idéaux. Puisque comme toujours, les 3 produits semblent sans concession : solides, bien pensés (au niveau notamment de la ventilation et réactifs.

Bien sûr on pourra ensuite évoluer vers une solution de RAID classe entreprise de G-Tech. D’autant plus que la société a présenté au mois dernier sa gamme Studio. Leurs premiers RAID Thunderbolt au design noir, et qui outre de s’harmoniser parfaitement avec le nouveau MacPro, permettent de stocker et traiter sans soucis un signal vidéo 4K. Le tout dans le silence qui caractérise la plupart des produits G-Tech (fini les oreilles qui bourdonnent!)

Mais mon véritable coup de coeur, et ce qui fait office pour mois de coup de génie, c’est le GDock. C’est tout simplement jamais vu ailleurs. Il s’agit d’un double dock relié en Thunderbolt à votre ordinateur, dans lequel vont venir se glisser jusqu’à deux disques GDrive ev ; pouvant ainsi être monté indépendamment ou sous une matrice RAID. Ces GDrive ev ont la particularité d’être des disques dotés de deux connectiques : du SATA III pour être pluggé dans le dock, mais aussi un port USB 3 pour être utilisé comme disque nomade indépendant. Vous commencez à voir l’astuce?

Sur votre tournage, vous branchez à votre station de Media Management un GRAID Studio pour sécuriser vos rushes. Grâce au chaînage thunderbolt, vous branchez Un Gdock, doté de deux disques GDrive ev monté en RAID Miroir. Sur ceux-ci vous pourrez copier une autre partie des rushes destinés au montage, au trucage, à la prod, ou ce que vous voulez.  Fin de journée ou de tournage, vous éjectez les Gdrive et sans avoir à débrancher votre dock, vous pouvez remettre à ceux qui en ont besoin, un disque compact, autoalimenté, compatible partout (puisque USB 3), et surtout résistant et protégé. Et le tout sans compromis de performances puisque les GDrive ev sont des disques durs 7200 tr/min permettant des débit atteignant les 140 Mo/s. La version GDrive ev plus est même équipé d’un SSD ! Et pour un peu que la production possède plusieurs GDock, il est beaucoup plus simple de remettre deux petits disques, plutôt que d’avoir le dock entier à trimballer. Même si l’encombrement de celui-ci est dérisoire : à titre d’exemple j’en ai pris un dans ma valise pour aller aux Etats-Unis en avril…

Il s’agit pour moi d’une solution particulièrement efficace sur les tournages à budget restreint. Elle permet une flexibilité et une fluidité sans pareil, le tout sans multiplier câbles, boîtes etc… Et si vous ne travaillez que dans la post-production pure, l’intérêt est tout aussi grand : en branchant deux disques en RAID miroir pour votre projet, vous vous épargnez ainsi des temps de transferts souvent longs lorsque vous devez remettre un disque de données navette (vu que l’on bosse toujours dans l’urgence…). Vous n’avez juste qu’à éjecter du dock, un disque déjà près à l’emploi, que vous pourrez brancher sur votre ordinateur portable si vous devez vous déplacer et travailler directement chez votre client. Vous l’aurez compris dès lors que vous êtes amenés à travailler régulièrement avec plusieurs personnes, au lieu de vous encombrer avec de multiples disques externes, le GDock s’impose en solution parfaite.

Chaque cartouche GDrive ev d’1To coûte environ 120€. Le Gdock coûte 550€ mais est déjà fourni avec deux disques Gdrive ev, un câble Thunderbolt, et une alimentation universelle ! Alors que l’usage est de laisser le consommateur s’acheter un câble Thunderbolt, et que la mode est de proposer des solutions éparpillées pour donner l’illusions de tarifs bas, je trouve que G-Tech fait preuve d’intelligence en proposant un bundle tout en un qui ne nécessite pas d’ouvrir sans cesse son porte-monnaie pour obtenir une solution de travail fonctionnelle.

On pourra dire ce que l’on veut de la technologie Thunderbolt – trop chère, trop peu répandue, cantonnée aux Mac (à part deux essais timides d’ASUS et Lenovo) – le fait est que je reste convaincu qu’il s’agit d’une des meilleures interfaces de ces dernières années. Même si je ne me cache pas être utilisateur Apple jusqu’au bout des ongles, je trouve ces petits débats Mac/PC usant. J’adorerais pour ma part que la technologie Thunderbolt soit universelle, car elle permet (notamment en vidéo) un encombrement minimum pour un maximum d’objet connectés. Grâce au chaînage des appareils, il est désormais possible de brancher, un cordon sur son ordinateur pour y voir apparaître 2 disques, et un écran, voire plus. Rares sont les équipementiers professionnels qui ne proposent plus au moins une solution thunderbolt, mais je trouve que G-Tech est le premier à avoir conçu des produits réellement polyvalent qui tirent entièrement profit de tous les avantages de la connectique. Ils sont à la fois mobiles, robustes et performants, adaptables en deux secondes à une utilisation bureau ou portable. Et après quelques mois à avoir côtoyé ces produits au quotidien, je n’hésiterais pas à une seconde à placer TOUS mes projets de travail sur des disques G-Tech.  Et si j’ai l’occasion (le temps de mettre la main sur les produits), je vous bricolerais des mises en situation imagée des multiples utilisations possibles des produits G-Tech, tellement je les trouve particulièrement adaptés à un workflow audiovisuel. Vous verrez alors pourquoi ces produits là semblent difficilement remplaçables par d’autres, pourquoi c’est un constructeur amené à s’imposer durablement dans le milieu, et pourquoi enfin en tant que vidéaste indépendant mais aussi en tant que technicien de Post-Production en Laboratoire Numérique, ce produit est LA solution professionnelle qui convient à tous et pour tout.