Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

À l’aventure (et plus) avec les nouvelles GoPro Hero 4 !

Le mois d’octobre est le mois traditionnel pour GoPro pour dévoiler ses nouveaux modèles de caméras embarquées. À chaque année son nouveau modèle, toujours plus de résolution, de framerate, de dynamique. 2014 ne dérogera pas à la règle. C’est désormais officiel, la GoPro Hero 4 est de sortie, et encore une fois, il y en a à se mettre sous la dent.

Du côté simplement des spécifications de la caméra, tout a été revu. La GoPro Hero 4 permet un enregistrement 4K jusqu’à 30 images par secondes et un enregistrement en 1080p jusqu’à 120 images par secondes. La sensibilité a elle été aussi grandement améliorée, avec une dynamique d’image qui semble impressionnante et un nouveau mode timelapse de nuit pour capturer les belles étoiles. Les photos atteignent les 12 MegaPixels à 30 images par secondes en Rafale. Le son a été aussi revu pour une clarté prévue pour être deux fois supérieure à celle de la Hero 3+.

Une sortie de GoPro ne serait pas parfaite sans une bonne vidéo de bourrin qui t’en colle plein les mirettes. Donc allez, arrêtez de baver sur le clavier, c’est sale. La voilà.

Bon à part que c’est Woodkid, que ça envoie la patate. Je trouve la vidéo très instructive sur les ambitions de GoPro. Il va sans dire qu’avec un tel aperçu, on ne peut pas parler de bond en avant. La caméra promet d’être une petit tuerie, vraiment très polyvalente. Mais c’est surtout l’agencement des séquences dans la vidéo qui m’interpelle. Exit le surf, le BMX, les sports extrêmes, la GoPro n’est plus une caméra pour sportifs. C’est aussi une caméra pour fêtards, pour noctambules, pour musiciens, pour scientifiques, pour sauveteurs, pour navigateurs… En clair, vous n’avez plus besoin d’être un amateur de l’extrême pour « Être un Hero », la GoPro permet de filmer combien votre vie est extraordinaire. Futé de la part de l’équipe marketing de GoPro qui a d’ailleurs accolé un « This is your life » (c’est votre vie), au dessus de « Be a Hero ».

La vidéo ne m’a pas autant donné la chair de poule que celle qui accompagnait la sortie de la GoPro Hero 3 (premier article de ce blog d’ailleurs), mais elle m’a redonné envie d’investir dans une petite caméra embarquée. La combinaison avec ProTune a l’air encore plus performante que jamais, et la dynamique semble vraiment prometteuse.

La nouvelle Hero 4 se décline en deux versions, la Black et la Silver. À noter que la Silver embarque un écran tactile intégré. Je doute réellement de l’intérêt du tactile sur une caméra aussi minuscule (et caissonnée) qu’une GoPro, mais bon soit. Globalement la version Silver ne vous permettra de filmer à des cadences réduites (15ips en 4K, 60ips en 1080p) à un débit de 45Mb/s au lieu de 60Mb/s pour la version Black. Pas de possibilité de brancher un microphone externe non plus.

Les deux nouvelles caméras seront disponibles le 5 Octobre chez quelques revendeurs privilégiés en France au prix de 480€ pour la version Black et 380€ pour la version Silver.

À noter que GoPro conserve dans sa gamme la Hero3+ Silver et la Hero3 White pour ceux pour qui la FullHD est amplement suffisante. Enfin une petite dernière GoPro à petit prix fait son apparition. Bridée à l’extrême (1080p à 30 et 25 ips avec un seul angle de vue, photos de 5 MegaPixels, sans Wifi, sans ProTune…) La GoPro Hero est proposée à 125€ et devrait faire de joyeux heureux.

category: