Fast Food et video calorique

(garantie sans Omega3)

Des GoPro et des Objectifs

On vit quand même une époque formidable. Les papes renoncent à leur charge, le cheval devient du bœuf (ou vice-versa), les renards bouffent les bébés et le Harlem Shake.

Mise à jour du Firmware CANON C300

Canon vient de mettre à jour le firmware de son camescope CANON EOS C300/C300PL. Cette mise à jour permet d’éviter l’apparition d’aberrations chromatiques sur les contours de sujets sur-exposés (« fringing » en anglais in the text), un des points faibles régulièrement relayés de la camera.

La Malediction Blackmagic à l’infini.

Alors qu’après un arrêt de production dû à un problème sur les capteurs de sa caméra, Blackmagic commence de livrer les montures EF de ses caméras (pour la version MFT, il faudrait compter à partir de la mi-mars début-avril), c’est un nouveau problème de conception qui viendrait entacher la distribution de ces caméras très vite qualifiées de révolutionnaires.

Objectifs Kish pour Digital Bolex. Quand c’est fini ce n’est pas fini!

On n’en finit pas de parler de cette Digital Bolex qui jour après jour semble de plus en plus intéressante. Dans un billet de blog datant d’hier, Joe Rubinstein dévoilait une série d’optiques directement conçue pour la caméra que lui et son équipe finalisent.

Un nouveau Voigtländer Nokton 42,5mm f/0,95 MFT.

Voigtländer vient d’annoncer la sortie d’un nouvel objectif destiné aux montures Micro 4/3. Il s’agit du Nokton 42,5mm f/0,95. Cette focale un peu bizarroïde s’explique par le crop factor effectif des capteurs Micro 4/3 sur lesquels l’objectif viendra prendre place. Ainsi ce dernier présentera un angle de vue équivalent à un 85mm sur un capteur Full-Frame, idéal donc pour la production de portrait.

Et la Digital Bolex, elle ressemblera à quoi finalement?

Je vous en parlais un peu plus tôt ; Bolex a développé sa propre caméra numérique 2K RAW pour 3000 $. (Lire l’article : Le Super16 ressucite avec la Bolex D16) Venant pleinement concurrencer la Blackmagic Cinema Camera qui commence à se faire désirer plus qu’autre chose, cette caméra venait pallier aux manques de cette dernière notamment en terme d’équipements hardware.

Le RED 6K… ça tombe bien je n’avais qu’une cinquantaine de disques durs.

Quiconque évolue dans le monde de la vidéo s’est un jour confronté au problème du stockage des données. De la SD à la HD, le problème de la place sur nos disques durs s’est vu matérialisé par une montagne de disques durs externes, des cartes SD et CF toujours plus rapides et avec toujours plus de place, des connectiques à n’en plus finir (USB, FireWire, Thunderbolt, Sata…). 

Pages

S'abonner à Le Laboscope (by S.B.) RSS